Quand la poésie renverse le test de turing

Un ordinateur peut-il écrire de la poésie ? c’est la question titre de la conférence de dix minutes d’Oscar Schwartz, ainsi que sa thèse de doctorat.

Professeur, chercheur et écrivain ce jeune homme brillant, à créer un test en ligne demandant aux visiteurs de déterminer parmi deux poèmes lequel était d’origine humaine et lequel était d’un ordinateur.

Le test de Turing préconise que si la machine parvient à se faire passer pour un humain dans 30% des cas alors elle est intelligente.

Les poèmes générés par algorithme trompe 65% des gens interroger.

Et c’est là que le propos devient passionnant, bonne conférence (10 minutes)

A lire  Second world cup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Occitaweb formation WordPress et média sociaux