Empathie et design unis pour vous faciliter la vie

18 avril 2016
Catégorie(s) Design
18 avril 2016 Occitaweb

Comment réduire le message au plus court en évitant les interprétations pour s’assurer que le message est transmis et in fine compris. La solution pour beaucoup c’est l’intégration de l’empathie dans nos interfaces.

Vous avez probablement vu le fameux tee shirt qui vous aider à vous faire comprendre lors de vos voyages à l’étranger. 40 icônes simples qui permettent de communiquer en les associant. Rudimentaire mais diablement efficace si l’on en croit les différents blogs qui en parlent. C’est surtout une excellente opération marketing mais c’est quand même le point de départ du sujet que nous allons aborder.

40 icones pour toute les langues

40 icones pour se faire comprendre lors de vos voyages

L’empathie est la capacité de ressentir les sentiments qui motivent le comportement et les réactions de nos congénères. Et vous vous demandez probablement ce que vient faire l’empathie dans le design d’interface.

Sachez qu’en tant qu’animal social votre cerveau à développer l’empathie à un niveau remarquable. De ce fait vous repérez les expressions et interprétez les comportements à une vitesse fulgurante et sans effort, bien plus rapidement que vous ne traitez les caractères alphabétiques. Communiquer via ces canaux assure un traitement rapide et fiable.

Prenons l’exemple des smileys, ces petites boules jaunes sont pleines de sens. Comprendre comment nous interprétons permet de communiquer plus efficacement.

Empathie et design

L’UX pour user Experience est un concept utilisé depuis longtemps par les entreprises et de plus en plus par les designers d’interface. En effet évaluer la perception de vos utilisateurs et primordiale pour s’adapter au changement de votre audience, pour détecter les dysfonctionnements de vos logiciels/sites et attirer de nouveaux utilisateurs.

L’intérêt est de faciliter les interactions car ce sont justement les interactions des uns, qui vont générer la visite de ses amis pour voir sur quels sujets il réagit et ainsi générer une nouvelle itération du processus.

Pour les logiciels la logique est identique, si mettre en place un élément est complexe, long et décevant peu de chance que les utilisateurs l’apprécient et donc qu’ils renouvellent leurs licences.

Pour clarifier le sujet le terme de design, c’est n’est pas que l’apparences et l’esthétique, c’est aussi l’adaptation de la forme à l’usage, et son évolution. Si les objets n’évoluent pas chez vous il change de série en série à la fois pour des raisons mercantiles et fonctionnelles.

Il est donc important d’être empathique lors de la conception d’un produit, afin d’imaginer la forme la plus adaptée aux fonctions de l’outils.

il faut aussi savoir utiliser les failles de nos comportements

Le principe est simple imaginons que vous souhaitiez inciter vos visiteurs à cliquer sur votre galerie d’image. Avec un simple cliquez ici votre lien à une attractivité faible.

ma gallerie

En le mettant en forme il devient plus attractif. Maintenant ajoutez un lien grotesque à côté de votre vrai lien, par contraste votre lien devient bien plus attractif.

Portfolio cerisiers du japon Je préfères regarder des photos raté et mal exposé 🙁

En comprenant les mécanismes qui déterminent notre perception des événements, on permet de simplifier les messages, de rassurer et de maîtriser efficacement l’expériences utilisateur afin de réduire le taux d’abandons. Les interfaces deviendront plus claires et les potentialités moins obscures pour les utilisateurs.

Humaniser les interactions

Facebook en proposant différent smiley pour élargir le potentiel de ses likes, nous permet d’exprimer un sentiment rapidement plutôt que de laisser un commentaire. Le terme émoticône et assez parlant, en plus des caractères de nos claviers nous avons une palette supplémentaire pour exprimer nos émotions

C’était aussi le concept de feu l’assistant personnel de Microsoft office. L’avatar humanise la machine qui communique grâce à des codes que nous interprétons facilement.

Un raptor à l'accueil c'est au japon bien sur

Un hôtel d’amusement au japon utilise un avatar préhistorique

Des androïdes d’accueil existe aussi depuis quelques années (différent de la photo certe, il faut bien maintenir l’attention !) mais ils ne sont nullement empathiques, ils suivent une quantité limitée de script et répondent à une commande. Les robots guides de demain devront détecter les enfants perdus dans les musées et les guider vers les parents, tout en rassurant les deux parties.

Du fait de la multiplication des fonctionnalités il devient nécessaire d’organiser au mieux les différentes commandes ou icônes, en créant des interfaces emphatiques on prend en compte les actions du l’utilisateurs pour anticiper sa demande.

Imaginons un logiciel de retouche photo qui observe vos réactions, il remarque que vous froncer les sourcils en regardant un chien sur l’arrière-plan, et propose de faire disparaître le photo bomber canin, tout en sélectionnant pour vous le bon outil.

L’interface n’est plus uniquement réactive mais proactive

L’outils s’adaptant non plus à vos commandes mais à vos intentions.

Un peu de big data en supplément

J’ai déjà abordé le sujet de l’omniprésence de la technologie dans l’articles sur l’App Stream, et il n’est nullement utopiste d’imaginer que dans un futur proche nous interagiront de plus en plus avec des intelligences artificielles ou du moins des algorithmes imitant notre langage si vous êtes sceptique quant à la définition d’I.A.

Si les interface se contente d’imiter nos comportements, nous allons au-devant de grave ennui, l’expérience Microsoft sur Twitter l’a démontré. Et c’est là que l’empathie des machines peut avoir un rôle étonnant.

Robot empathie

L’empathie dans le développement mais aussi dans l’analyse des données

En apprenant à nos machines à nous comprendre plutôt qu’à nous imiter, nous serons capables de créer l’assistant idéal. Cet assistant ne sera probablement pas physiquement présent mais il aura toujours son attention portée sur vos actions pour vous faciliter la vie.

Cette intelligence artificielle qui vous assistera au quotidien pourrai au besoin filtrer des informations superflues ou au contraire vous envoyer des Lolzcat pour vous remonter le moral, mais aussi répondre à votre place, ou effectuer des tâches comme vous les auriez exécutées.

Conclusion

Si c’est loin d’être une réalité, l’explosion du Big data et de l’internet des objets nous en rapproche à grand pas. Cette vision merveilleuse sera sans aucun doute bien plus marquetée. L’usage des données personnelles fera de long débat, mais l’homme a toujours développé des outils pour développer ses capacités tout en se facilitant le quotidien.

Un outil qui gére vos outils à votre place semble une évolution logique.

 

Sources/annexes/inspiration :

http://techcrunch.com/video/facebook-adds-empathy-reactions-crunch-report/519141554/

Icon Speak – A T-shirt with 40 universal icons to communicate while you travel

https://medium.com/write-like-a-human/practicing-empathy-in-product-design-a17f0a4ffe55#.oxetg15kw

,

Occitaweb

Passionné par internet et le design. je suis toujours en recherche de nouveauté, de concept originaux et efficace pour les interfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Occitaweb création de site internet Albi

Création / formation / réseaux sociaux
18 rue dominique de florence
81000 albi