Analyser les performances d’un site internet

Si vous avez un site WordPress, vous devez vous soucier de votre positionnement sur les différents moteurs de recherche. Les résultats SERP (Search Engine Result Page) dépendent de nombreux facteurs. Certains sont rédactionnel, d’autre dépendent de votre réputation.
Dans cet articles nous allons apprendre à analyser les performances d’un site internet et l’impact sur le référencement. 

Google est aujourd’hui le leader du marché des moteurs de recherche. De ce fait Google est le rédacteur en chef d’internet, si votre contenu ne respecte pas les critères clés du moteur de recherche votre contenu sera négativement impacté et vos pages moins accessibles. 

Evaluer : audit google.

Pour commencer il vous faut apprendre a évaluer les performances, plusieurs critères sont à prendre à compte.

Nous allons voir comment évaluer les performances d’un site internet. Il existe de nombreux outils pour analyser les pages, pingdom.com, GTmetrix et bien d’autres. Tout ces outils ont leurs utilités, mais ils ont un défaut de taille, ils ne sont pas géré par Google.

Google est extrêmement opaque sur les évolutions de son moteur de recherche. Il est impossible de savoir avec précision ce qui détermine le positionnement de vos pages. Ce qui a favorisé la multiplication d’outils d’analyse comme ce cité plus haut.

C’est du moins le cas pour les critères rédactionnel, concernant les critères d’expériences utilisateurs google est beaucoup plus explicite. Notamment grâce aux outils pour webmaster intégré à google chrome.

Attention : L’objectif n’est pas de proposer l’installation d’une extension magique qui réglera tout vous problème ! Bien au contraire vous allez avoir plus de travail. Mais si vous avez à cœur de proposer une expérience utilisateur de qualité à vos visiteurs vous devez vous fier aux recommandations Google.

Les fondamentaux

Avant d’optimiser les détails il est indispensable de s’occuper de la base. Inutiles d’essayer de transformer une citrouille en carrosse… Deux critères sont absolument prioritaires :

  • Poids des pages : Le code HTML, les médias sur vos pages, les ressources JavaScript et le CSS qui sont nécessaire au bon fonctionnement de vos pages. C’est crucial avec une connexion 3G moyenne un méga-octet (1mo) de données c’est 21 secondes de téléchargement, une éternité quand on a un téléphone dans les mains. Google recommande un poids inférieur à un méga-octet.
  • Temps de réponse : Google recommande un temps de réponse inférieur à 50 ms. Dépend de votre serveur en grande parti, l’utilisation d’un cache est fortement recommandé.
A lire  CSS

Pour réduire le poids de vos pages la premières étapes est de vous assurer que vos médias sont correctement utilisés. Assurez vous que vous n’utilisez pas des images avec plus de 72 Dpi. Vérifiez aussi le format de vos images, avec WordPress on peu facilement utiliser des images trop grandes qui seront redimensionné par le navigateur.

Pour vous assister dans l’optimisation de vos images l’utilisation de pagespeedinsight est recommandé. Une fois votre page analysé vous aurez la possibilité de télécharger depuis la page, une archive contenant les fichiers optimiser (compression et minification des ressources CSS et Js) il ne vous restera plus qu’a remplacer ceux présent sur votre serveur par ce que google auras optimisé pour vous.

Les outils

Il existe de nombreux outils pour auditer votre site, Testmysitebygoogle, PingDom.com ou encore GtMetrix. Chaqu’un des ces outils vous permettra d’avoir un aperçu de la performance globale de votre site. Mais je préfère les outils développeur de google pour les raisons que j’ai exposé plus tôt.

Outils pour développeur Google

Premier prérequis installer google chrome.
Faites un clic droit sur la page que vous souhaitez auditer et cliquez sur “inspecter l’élément”.
Dans la nouvelle fenêtre qui s’affiche vous avez accès à un menu comprenant différents items : Network, Elements, Console etc. celui qui nous intéresse aujourd’hui c’est Audits.
Il vous suffit de cliquer sur “Perform an Audit” pour lancer la procédure d’analyse de la page.

Et voilà ! le plus compliqué vous l’aurez compris, ce n’est pas d’analyser mais d’interpréter les résultats.

Analyser les résultats

Les résultats d’un audit, sont affiché en quatre catégories :

A lire  Liens sortant en noFollow JS et PHP
4 items audit google
Les 4 items d’un audit google

Progressive Web App : Cette technologie est l’avenir d’internet ! la fusion d’un site internet et d’une application mobile.
Performance : Évaluation des performance globale du site. C’est bien évidement le critères sur lequel nous allons nous focaliser dans cet article.
Accessibilité : Votre site respecte-t-il les normes d’accessibilité permettant la lecture pour les publics déficient visuel.
Bonne pratique : Utilisation du HTTP/2 permettant le téléchargement en parallèle des ressources. Utilisation d’un CDN.


L’expérience utilisateur

Rapide fluide et ergonomique ce sont les 3 principes fondamentaux d’une expérience utilisateur positive. Nous sommes tous des impatients, il nous faut des réponses rapide et facile d’accès.

Dans les série télé nous avons droit à des changement d’angle toute les sept secondes pour maintenir notre attention mais c’est un média passif, sur internet il suffit d’une seconde de latence pour que la moitié de vos visiteurs soit parti chercher ailleurs.

  • Temps d’affichage ressenti (first meaningful paint) : Une fois que le serveur à répondu, il faut afficher le contenu de vos pages. C’est un des points les plus complexe à maîtriser. En effet ce n’est pas le temps nécessaires au téléchargement des ressources de la pages, mais des ressources nécessaires à l’affichage !
    Certaines données doivent être impérativement télécharger pour commencer à afficher la page, il faudra donc ajuster le chargement de certaines ressources pour optimiser les performances.
  • L’interactivité : le moment ou la page répond aux commandes du visiteur. Combien de temps faut-il à vos pages pour réagir au défilement ou au clic par exemple.
  • Responsive : Aujourd’hui plus de la moitié des utilisateurs d’internet utilisent une tablette ou un smartphone. Votre site doit s’adapter à ces usages.
  • Disponibilité hors-ligne : Votre site peut être accessible sans connexion internet. Et oui c’est possible !!! il faut que l’utilisateur ai déjà visiter la page avec son appareil pour qu’il puisse la consulter même sans connexion internet. Ce peut paraître gadget ou futile, mais pour les utilisateurs ayant une connexion faible ou capricieuse c’est un avantage de taille.
A lire  PHP

Méthodologie

Pour le moment les résultats des audits sont un peu obscur, mais il est important d’effectuer un audit entre chaque modification que vous allez appliquer sur votre site.

En effet, il n’existe pas de solution unique. Certains designs ne fonctionneront pas correctement si vous optimisez le chargement de JQuery.js par exemple. Certaines optimisations risquant de perturber le bon fonctionnement de vos pages, il est nécessaire d’avancer étape par étape.

  1. Tester la page sans optimisation. Ce sera votre point de référence, au fur et à mesure de l’optimisation vous utiliserez ces résultats pour vous assurer que les actions mise en œuvres sont efficace.
  2. Sélectionner un élément de l’audit sur lequel travailler. Par exemple le temps de réponse du serveur.
  3. Choisir une action à mettre en œuvres. Installation d’une extension de cache serveur.
  4. Configurer ou ajuster les paramètres de l’extension ou de la fonction. En prenant soin d’activer progressivement les différentes options. Et de valider à chaque étapes que ni le fonctionnement du site ni les performances ne soit dégradé. Cette étape doit être exécuté en boucle jusqu’à ce que vous n’arriviez plus a gagner en performance (le bon fonctionnement reste à votre convenance, si une fonction superflu ne fonctionne pas et que vous gagnez une seconde de temps de chargement il ne faut pas hésiter).
  5. Reprendre le processus à l’étape 2.

Point de trop n’en faut !

Les extensions WordPress c’est génial, mais il vous faut prendre garde à n’utiliser que le nécessaire. Une fonction supplémentaire ce sont des calculs en plus et donc un temps d’exécution plus important pour l’affichage de vos pages.

Avant de commencer à optimiser vos pages, il vous faut faire le ménage dans vos extensions, avez vous vraiment besoin de toutes les extensions installé sur votre WordPress ?

Désactivez vos extensions et faites un audit. utiliser la méthodologie citer dans la section précédentes pour bien visualiser l’impact de vos extensions et faites des choix !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Occitaweb formation WordPress et média sociaux