Le Back Office de WordPress

Pour vous éviter d’avoir a modifier les différents fichiers PHP ou HTML de votre site, WordPress s’utilise via une interface d’administration appelé back-office. Si vous pourrez modifier certains éléments, il vous sera dans un premier temps, impossible de modifier tout les aspects de votre site.

La formation ne durant qu’une semaine il vous faut bien comprendre que vous aurez besoin de plus d’expériences avant de maîtriser le système. Pour pouvoir modifier chaque aspect de votre site vous aurez besoin d’en apprendre d’avantage en PHP et sur les fonctions internes à WordPress.

Vous allez apprendre à construire un meuble Ikéa et non à être menuiser…

L’interface d’administration

Tableau de bord

Le tableau de bord affiche les informations essentielles à la gestion de votre site. Vos extensions pourront aussi afficher certaines informations. Vous y trouverez plusieurs encarts :

  • D’un coup d’œil : dénombre les publications du site par format (articles, pages, commentaires).
  • Activité : listes chronologiques des derniers publications.
  • Brouillon rapide : permet de rédiger rapidement un article.
  • Evènements et nouveautés : informations et événement organisé par la communauté WordPress.

C’est aussi depuis le tableau de bord que vous aurez les notifications sur les mises à jours disponibles pour vos thèmes et vos extensions. Pensez à effectuer ces derniéres le plus rapidement possible. Les mises à jours améliorent les fonctionnalités, la sécurité ou la compatibilité.

Attention : si vous avez modifié manuellement vos extensions sachez que les mises à jour remplacent les fichiers existant et donc effacent vos modifications. Il n’est pas recommandé de modifier les fichiers directement. Pour les templates utilisez un thème enfant et pour les extensions des HOOK.

Articles

Les articles sont primordiaux dans la stratégie rédactionnelle de votre site. Ils doivent être engageant, ce qui dans la terminologie d’internet, signifie déclencher une réaction de la part de vos lecteurs. L’objectif et d’inciter vos visiteurs à partager le contenu.

Ils doivent aussi apporter votre point de vue sur votre activité. Il vous faut être pertinent, clair et original !

Les articles utilisent des taxinomies. Les catégories ou les mot-clés permettent de classer vos articles. Cela permet à vos visiteurs de naviguer sur le site et de parcourir les articles par sujet.

Notez que vous pouvez ajouter une description aux taxinomies WP, mais peu de design utilise cette information.

Au niveau du design les pages de taxinomies utilisent le template des pages d’archives, regroupant les articles partageant la taxinomie désigné.

Média

Regroupe les médias déjà téléchargés sur le site et vous permet d’en ajouter. Dans les fait vous téléchargerez les images directement depuis l’interface d’édition des articles ou pages.

Détails important : vous devez définir le texte alternatif à utiliser en cas d’images inaccessible, cela permet de rendre votre si accessible aux navigateurs pour mal-voyant.

Pages

Les pages sont comme les articles des éléments de contenu, mais ils sont différents dans l’usage qui doit en être fait. A la différence des articles, les pages sont des éléments hiérarchisés qui doivent contenir des données statiques.

On utilise les pages pour afficher les informations primordiales, en parallèle des articles qui renvoi vers ces pages. Cette façon de faire est essentielle ! le référencement fonctionne de telle façon qu’une page est estimée importante en fonction du nombre de liens y faisant référence. De plus les réseaux sociaux sont aujourd’hui une variable important dans les rapports d’affluence. Mais ils sont éphémères et ils ont besoin de contenu neuf pour fonctionner efficacement. C’est là que votre stratégie rédactionnelle doit être efficace et surtout réguliére.

A lire  PHP

Créez des pages pour vos produits et rédigez régulièrement des articles pour mettre en avant vos différentes pages.

Commentaires

D’ici vous pourrez modérer l’activité de votre site. Encore une fois l’engagement doit être une priorité lors de la rédaction de vos articles. Des pages avec beaucoup de commentaires indique à Google que le contenu est attractif ce qui valorise le référencement de la page.

Apparence

Dans cette section de l’administration vous allez pouvoir gérer et configurer l’apparence (sic) de votre site. Tout d’abord vous pourrez choisir votre thème ou en ajouter un nouveau. Dans un premier temps il est recommandé d’utiliser les thèmes par défaut pour bien appréhender la structure et l’organisation de WP.
Avant de modifier il est important de comprendre la base.

Vous pourrez aussi modifier certaines informations en utilisant le bouton personnaliser du thème que vous aurez choisi tout en ayant un aperçu en direct de vos modifications.

Identité du site

Ici vous pourrez modifier le titre du site et le slogan ainsi que l’icone du site.

Menus

Permet de modifier les différents menu de votre site. En règle générale vous n’utiliserez qu’un seul menu mais sur un site plus complexe il peut être utile d’en utiliser plusieurs.

Widget

Les widgets sont des blocs qui s’affichent sur certaines de vos pages. C’est votre design qui détermine l’emplacement de ces derniers. Il peut exister plusieurs emplacements pour les widgets à vous de les identifier avant de définir l’emplacement de vos widgets.

L’aperçu en direct et pratique pour bien identifier les emplacements lors d’un changement de thème.

Réglages de la page d’accueil

WordPress est à la base prévu pour les bloggers, la page d’accueil par défaut affiche donc la liste des derniers articles publiés. Cependant vous pouvez définir une page comme page d’accueil.

Cela vous permet de maîtriser les informations à afficher sur votre page d’accueil.

CSS additionnel

Ici vous allez pouvoir ajouter des régles CSS afin de personnaliser l’apparence de votre site.

Attention : Modifier ne veux pas dire transformer ! Sélectionner un thème qui vous correspond et modifier des détails.

Extensions

Affiche les extensions installées sur votre site. Vous pourrez aussi effectuer les mises à jours manuellement si elles sont disponibles.

Outils

Permet de sauvegarder et d’importer le contenu de votre site. Cette fonctionnalité permet de récupérer le contenu d’un site pour faire des essais au niveau local. Malheureusement dans le sens inverse vous ne pourrez pas transférer les images automatiquement.

Réglages

Réglages permet de modifier certaines informations de votre site, comme le titre et le slogan mais aussi l’adresse de messagerie et d’autres.

Vous trouverez aussi les paramètres de la plus part des extensions.

L’éditeur visuel WYSIWYG

Lors de la rédaction de vos pages ou de vos articles WordPress utilise un éditeur WYSIWYG, acronyme de What You See Is What You Get (ce que vous voyez et ce que vous aurez).

Attention : Selon votre thème ou si vous utilisez un page builder, vous pouvez avoir des variations entre l’éditeur et le rendu de vos pages.

A lire  CSS

L’objectif et surtout de travailler comme avec un traitement de texte et non d’avoir un aperçu exact de la page. Cela permet de rédiger vos pages sans avoir a gérer le CSS et le code Html.

barre-wysiwyg
L’éditeur wysiwyg permet la mise en page comme sur un traitement de texte

Avant l’interface d’édition vous remarquez le bouton “ajouter un média” il permet d’ajouter une image préalablement téléchargé ou d’en télécharger une et de l’insérer directement dans votre contenu.

Ensuite vous pouvez voir deux onglet “visuel” et “texte”. Il permet d’alterner entre le mode WYSIWYG et le texte brut en HTML.

Premier item de la barre le menu déroulant permet de définir le style de texte que vous êtes en train de saisir. Vous pourrez ainsi définir les titres et les hiérarchisés de H1 à H6.

La balise H1 ne doit pas être utilisé. En général WordPress génère le titre H1 avec le titre de la page. Et google n’aime pas qu’il y ai plusieurs titre a une page.

Les autres icônes sont plus explicites surtout si vous utilisez régulièrement un traitement de texte. Certaines sont plus spécifique à WordPress, comme l’icone des guillemets qui permet de définir une citation. Le maillon permet d’attribuer un lien hypertexte au texte sélectionné.

Les outils et extensions

Lors de la création d’une extensions et si cette extensions a besoin d’être administrée, Il est possible d’ajouter un lien dans l’administration. Il n’y pas de règles impérative mais en général on trouve ce liens dans la section “réglages”. Mais en fonction de la tâche de l’extension elle peut aussi ce trouver dans outils. Si extensions à une fonctions d’optimisation de la base de données par exemple ou tout autre fonctions qui n’a pas d’impact sur le front-office.

Les extensions permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre site WordPress. Mais attention, pour fonctionner il utilise des fonctions PHP qui retarderont nécessairement le temps d’affichage de vos pages. Si vous avez un serveur dédié l’impact peut être négligeable, mais sur un serveur mutualisé ou gratuit l’impact peut rapidement devenir dramatique.

Votre première priorité en temps que webmaster est de vous assurer que votre site respecte les recommandations Google. Le temps de réponse de vos pages doit être inférieur à 50ms soit 0,05 secondes.

Nous allons rapidement présenter quelques extensions utiles voir indispensable.

Cache serveur

Nous en avons déjà parlé, pour afficher une page WordPress exécute une suite de fonctions PHP et de requêtes SQL pour générer le code HTML. Plus votre site sera complexe plus le temps d’exécution de vos pages sera long.

Et avec un temps de réponse recommandé à 50ms il faut bien choisir les extensions et évaluer l’impact sur les performances avec un outil comme l’audit des outils pour développeurs de Google par exemple.

Il existe une solution efficace, la mise en cache. Pour simplifier on garde en mémoire le résultat pour éviter de recalculer les pages à chaques requêtes.

De nombreuses extensions sont disponible directement depuis l’interface d’administration de WP. Elles ont toutes des avantages et des inconvénient, il faudra chercher celle qui vous correspond et qui fourni les meilleurs résultats. Nous découvrirons certaines de ces extensions pendant la formation pour voir ensemble les critères d’évaluations pertinents.

A lire  Préparation d’un site web avec WordPress

Assistant SEO

Vous devez l’avoir compris le référencement ce réfléchi avant même la mise en oeuvre du site. Certaines extensions vous guideront lors de la conception de vos pages ou vous permettront d’identifier les lacunes dans la structures actuelles de votre site.

Si ces outils sont efficace ils ne sont pas pour autant infaillible ! Vous devrez parfois ignorer des faux positifs.

Pour les débutants ces extensions sont particulièrement utile car ils fournissent une source d’apprentissage pertinente.

Contact

Pour permettre à vos visiteurs de vous contacter un formulaire en bas de page ou sur une page dédié est facile à mettre en place.

Cependant ce n’est pas forcement la meilleure solution. Avec les médias sociaux vous disposerez d’un système de messagerie peut-être plus accessible.

Optimisation

WordPress avec son système d’extension, multiplie les ressources à télécharger pour accéder à vos pages. Si les ordinateurs s’en accommodent sans problèmes ce n’est pas le cas des connections mobiles.

Il existe des extensions permettant de regrouper les ressources en un fichier, d’autres permettent de réorganiser le chargement des ressources afin d’accélérer le chargement ou d’améliorer la mise en cache. Cette liste est loin d’être exhaustive, ce sont les extensions les plus complexe à mettre en œuvres mais si cela vous permet d’atteindre les prérogatives de performance Google vous gagnerez sur le référencement.

La gestion des menus et catégories

Avec les taxinomies et les menus vous avez la possibilité de multiplier les points d’accès à votre contenu. Et nous avons déjà abordé le sujet plus votre page à de liens vers elle plus elle est jugé importante par les moteurs de recherche.

Il est donc primordial de bien réfléchir à la structure de votre site :

  • Quel sera le rythme de publication de nouveaux contenu ?
  • Quel sont les principaux sujets qui seront présenté sur le site ?
  • Comment les visiteurs accéderont à mes publications ?

Prenons en exemple un projet de site pour un restaurateur. Idéalement il faudrait publier un articles par jour pour le plat du jour ou les nouveaux plats à la carte. Les sujets seront : cuisine, dessert, événement ou encore promotion saisonnière. Il deviendront les catégories dans lesquelles il publiera les articles.

De cette façon il pourra créer un menu (wordpress) avec des liens renvoyant vers les différentes catégories, ce qui permettra aux visiteurs de parcourir les réalisation du restaurateur.

La gestion des droits des utilisateurs

Vous pouvez définir d’autres comptes administrateurs avec des accès limités. Cela permet par exemple de créer des comptes pour les rédacteurs ou pour des collaborateurs aidant à la modération.

Ce système permet de créer des comptes pour les rédacteurs, qui leur permet de voir les articles mais pas les extensions.

Si vous gérez le site pour un tiers cela vous permettra de limiter les risques en limitant ses accès.

Préparation d’un site web avec WordPressLe Back Office de WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Occitaweb formation WordPress et média sociaux