Préparation d’un site web avec WordPress

WordPress est le leader mondial d’un marché florissant. Les CMS (content management system ou système de gestion de contenu) permettent de créer et de gérer un site internet sans en créer le code informatique.

Nous allons au cour de la formation apprendre à mettre en place un site moderne et évolutif. Vous apprendrez à personnaliser votre site en utilisant les ressources graphiques précédemment créer durant le cour PAO.

Comment fonctionne WP ? Quels sont les langages à l’œuvre ? Si l’utilisation d’un CMS permet de travailler sans code il est quand même nécessaire de comprendre les différents principes permettant le fonctionnement de l’ensemble, afin de pouvoir identifier la sources des problèmes que vous rencontrerez lors de l’utilisation de WordPress.

Nous aborderons aussi l’écosystème d’internet, pour appréhender efficacement le référencement et les réseaux sociaux.

La structure de WordPress

Logo-WordpressWordPress utilise du code PHP et une base de données SQL afin de générer des pages en HTML5, mis en page par le CSS et dynamiser par des JavaScript

Heureusement vous n’aurez pas à vous en soucier tout de suite. Mais nous aborderons rapidement les fondamentaux afin que soyez capable de développer vos compétences par la suite.

Pour le moment nous allons nous concentrer sur la structure de WordPress. WordPress crée différents objets certains sont des pages, d’autres des articles ou encore des taxinomies.

Pages, articles et taxinomie

Pour bien structurer votre site internet vous devez savoir appréhender les différences d’usage et de forme de ces objets fondamentaux.

Les pages sont des éléments hiérarchiques, comprenez qu’il peuvent être parents les uns des autres. Ils n’ont pas de catégories ou de mot-clé associés. Généralement les pages sont utiliser pour le contenu statiques.
Si vous souhaitez créer un site pour votre activité il est préférable d’avoir un page d’accueil qui décrit votre activité et en règle générale cette dernière ne change pas régulièrement. On préféra donc utiliser une page.

Les articles sont des éléments chronologiques, ils se placent par ordre de publication du dernier publier au premier. Ils ne peuvent avoir de parents, mais possèdent des catégories (obligatoire) et des mots clés (optionnel).
On utilise les articles pour des informations ponctuelles pour annoncer un événement ou pour parler d’un sujet en lien (ou non) avec votre activité. En imaginant que vous lanciez un nouveau produit ou service, vous utiliserez une page pour décrire le produit/service et des articles qui mettent en avant le produit.

Les pages d’archives affichent les articles en liste, généralement en affichant le titre et un extrait de l’articles. Elles sont générées par WordPress automatiquement et permettent de regrouper des articles par taxinomie.
Ce système banal de prime abord est pourtant un atout redoutable si vous structurez efficacement vos taxinomies. Cela permet une navigation fluide et positive entre vos différentes publications. Mais cela exige une réelle planification de votre ligne éditoriale.

A lire  Publication sur WordPress

Les taxinomies sont des catégories ou des mots clés. De base WordPress utilise étiquette et catégorie, mais il est possible d’en utiliser plus. Les catégories sont hiérarchisées comme les pages, et les mots clés sont classés par ordre alphabétique.

Front-office Back-Office

WordPress est un logiciel, il possède deux faces l’une pour le client (visiteur) et une pour l’administrateur (vous). Alors que l’interface client est appelé Front-office, l’administration le Back-Office.

Le back-office ou administration, est l’interface que vous allez utiliser pour gérer votre site WP. Elle est accessible uniquement aux utilisateurs que vous aurez autorisés, via le système d’authentification intégré a WP.

Il existe différents niveaux d’administration, de super admin (accès et autorisation totale) a inscrit (autant d’accès qu’un visiteur anonyme). Si vous souhaitez réaliser un site vitrine vous n’avez pas besoin de vous en soucier, mais si vous souhaitez ouvrir vos colonnes à des tiers, ou mettre en place un espace communautaire, la gestion des utilisateurs sera indispensable.

L’administration vous permettra de modifier certains paramètres, d’écrire vos articles ou de rédiger vos pages. Vous pourrez aussi y modérer les commentaires, ou installer des extensions pour développer les fonctionnalités de votre site. Enfin vous gérerez aussi l’apparence de votre site depuis l’administration.

Le front office est a contrario ce que voit vos visiteurs. Afin de le rendre accessible et intelligible vous devez réfléchir en amont à l’organisation de ce dernier. Pour ce faire il est indispensable de suivre un cahier des charges.

Ce cahier des charges est un exemple de méthodologie, je vous recommande de réaliser à la fin de chaque projet un compte rendu et de modifier ou ajuster les différents chapitres du cahier.

Cahier des charges

Avant de créer un site internet il faut plus qu’une vague idée. Il faut définir la structure hiérarchique des pages, réfléchir aux pages indispensables et à leurs contenus. Pour ce faire il est nécessaire d’être méthodique si vous ne voulez pas perdre de temps à recommencer votre projet à cause d’un détail essentiel négligé.

Collecter les informations

Avant de rédiger, il vous faut de la matière. Quel est l’activité à mettre en avant ? La zone de chalandise ? l’historiques ? bref tout ce qu’il y a savoir sur le commanditaire du site.

Une fois la collecte des informations effectuées, vous pourrez commencer à réfléchir aux différentes pages à créer.

A lire  Formation WordPress du 23/10/17 au 27/10/17

Certaines sont des obligations légales, « mentions légales » et « cookies« .
D’autres sont indispensables au niveau structurel « contact« , « page d’accueil » et des pages pour vos produits ou prestations.

A ce state de la création de votre site, rédiger un plan hiérarchisé sur papier est un bon point de départ. Ce plan vous permettra de visualiser rapidement l’organisation du site et ainsi de vous y référer pour l’organisation des menus par exemple.

L’objectif

Pourquoi le commanditaire souhaite-t-il créer un site internet ? En effet pour un site vitrine, ou une boutique en ligne les deux projets ne nécessiteront pas la même charge de travail, ni les mêmes fonctionnalités.

Vous devez aussi guider votre client en étant force de proposition, vous êtes l’expert et c’est a vous d’expliquer le bien fondé de vos propositions en mettant en avant les bénéfices pour votre commanditaire.

Attention : les objectifs ne doivent pas être confondu avec les attentes ! un objectif sera par exemple de vendre des produits en ligne, alors que les attentes serai de vendre 50 produits par jour.

Lors des vos premières création de sites vous manquerez d’expériences et vous changerez plusieurs fois votre fusil d’épaule quant au choix des extensions ou de la structure à mettre en oeuvre. Mais avec ou sans expériences si les objectif ne sont pas clair, vous n’arriverez jamais à réaliser la commande.

Les attentes

Identifier les attentes est une priorité absolu. Et ce pour plusieurs raisons, vous aurez souvent la charge de rappeler à vos commanditaires que les choses ont un coût… Qu’il s’agisse de temps ou d’argent, tout n’est pas possible du simple fait de la compétence.

Si votre client veux être premier sur Google (ils le veulent tous…) alors vous devrez lui expliquer comment fonctionne le référencement organique et lui proposer des solutions payantes ou mettre en place une stratégie marketing efficace.

Une fois les attentes « cadrées » vous pourrez définir une stratégie de communication avec votre client.

Stratégie

Il existe différentes motivations pour créer un site internet, mais être visible est une constante.

Le positionnement dans les moteurs de recherche (référencement) dépend de nombreux facteurs. Nous en aborderons certains mais en faire la liste exhaustive serai long. De plus ils dépendent aussi du type de site. Certains de ces facteurs doivent être intégré lors de la conception du site.

Il est avisé de planifier sa communication et d’être régulier dans ses publications.

Cependant le coût est considérable, en argent pour votre client ou en temps si vous gérez votre site mais il y a des incontournables comme les réseaux sociaux qu’il faut prendre en compte.

A lire  CSS enflammez vos titres

Fixer le budget

Entre hébergement, coût du design, la main d’oeuvre et les recherches. Créer un site n’est pas long mais l’imaginer et rendre les idées concrète prend beaucoup de temps.

Pour définir le coût du site vous devrez prendre en compte les différentes ressources que vous utiliserez avec précision. Il est donc primordial que vous ayez bien défini les objectifs et les attentes de votre client !

En plus du coût des ressources, vous devrez aussi prendre en compte le temps que vous allez passer à rédiger les pages et à configurer WordPress efficacement (nous reviendront sur ce point dans la partie optimisation de la formation).

Logiciel utiles

Avec WordPress vous n’avez pas besoin de logiciel autre qu’un navigateur internet. Mais pour travaillez efficacement les logiciels suivant vous faciliterons la tâche.

WAMP64

suite logicielle de wamp
Wamp installe plusieurs logiciel pour transformer votre PC en serveur.

Wamp permet de transformer votre ordinateur en serveur internet. Pour ce faire il utilise 3 logiciels : Apache qui permet de répondre aux requêtes HTTP. PHP pour exécuter du code PHP et MySQL pour créer et utiliser un SGBD (Système de gestion de base de données).

Nous apprendrons à configurer et à utiliser ces logiciels. Notez que les logiciels utilisés sont les mêmes que sur un vrai serveur. Dans l’absolu il vous est possible d’héberger votre site sur votre ordinateur. Mais cette solution n’est pas viable d’un point de vue opérationnel. Il est plus pertinent et efficace d’utiliser un serveur mutualisé afin d’assurer à votre site une disponibilité maximum, sans pour autant payer des centaines d’euros comme sur un serveur dédié.

NotePad++

Logo Notepad++
Logo Notepad++

Si dans un premier temps vous n’aurez pas à manipuler le code informatique, il est certains qu’au fil du temps vous ayez besoin de modifier certaines des ressources de votre site. Notepad++ est un logiciel accessible, performant et gratuit. Il conviendra parfaitement à vos besoins pour commencer. Le logiciel est traduit en français ce qui peut aider les anglophobes. Mais attention il faudra vous mettre à l’anglais si vous souhaiter vraiment modifier en profondeur votre design ou les fonctions du site.

Sublime Text +

Sublime text logo
Sublime text logo

Un autre éditeur de code informatique, mais cette fois pour les utilisateurs aguerris. En anglais uniquement, il propose une interface minimaliste et de nombreuse possibilité de personnalisation.

 

Google Chrome

Chrome
Navigateur édité par google

Tout les navigateurs propose des outils pour les webmasters. Mais Chrome est le seul édité par le moteur de recherche Google. Autant se soucier des recommandations de l’entreprise qui détient 90% de part de marché dans son secteur.

 

Installation de WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2018 Occitaweb formation WordPress et média sociaux